Retour à l'accueil

 


Agrandir le plan

Intitulé officiel : république du Chili
Superficie : 756 945 km² (1 fois et demie la France)
Population : 15 402 000 habitants (croissance démographique 1,4%)
Capitale : Santiago (5,3 millions d'habitants)
Peuples et ethnies : métis 90%, Indiens 5%, population d'origine européenne 5%
Langues : espagnol et langues indigènes (aymara, mapuche, rapa nui)
Religions : catholiques (à plus de 90%), protestants (5%)
Institutions politiques : régime parlementaire
Président : Ricardo Lagos Escobar

PIB : 143 242 millions de $US
PIB/habitant : 9 417 $US
Croissance annuelle : 2,8%
Principales activités : mines (cuivre, 1er producteur mondial), blé, maïs et services
Principaux partenaires : Etats-Unis, Japon, Allemagne, Royaume-Uni

 


 

Nous rallions ensuite le chili après avoir perdu 2000 mètres de dénivelés. Nous arrivons dans un pays où l’on roule en Mercedes, lunettes de soleil et vêtements derniers cris. Toute la jeunesse dorée du Chili et de l’Amérique du sud se retrouve à San Pedro de Atacama pour profiter du soleil. Cela contraste fortement avec le climat rude du matin. Le poste frontière est également très différent avec une fouille complète des bagages. On m’interroge sur la nature d’une statuette péruvienne.

 perou185.JPG (59508 bytes)    perou186.JPG (53439 bytes)   perou187.JPG (41480 bytes)   perou197.jpg (36205 bytes)  

 

25/7/2003 :

Nous profitons de notre rencontre avec Luis (un brésilien) et de la présence de Nicolas pour tester nos capacités de surfeurs…. Des sables. Nous louons pour la journée un VTT et des planches, nous parcourons une vallée ou se mêlent de curieux phénomènes géologiques et dunes de sable. Nous pratiquons le sandbording sans y prendre un grand plaisir et le Trucko, un jeu de carte brésilien ou le flegme et le sang froid est indispensable.

perou198.jpg (50618 bytes)   perou199.jpg (34480 bytes)   perou200.jpg (33689 bytes)   perou188.JPG (76084 bytes)   perou201.jpg (30076 bytes)   perou202.jpg (24436 bytes)

 

Nous repartons dans la soirée (21h) vers le Pérou et ARICA, nous voyagerons de nuit avec Trans-city sans doute la meilleur compagnie rencontrée lors de ce périple

 

26/7/2003 :

Nous arrivons vers 7 heures du matin à Arica (frontière chilo-péruvienne). Nous trouvons un bus pour Arequipa qui démarre à 11h, les billets en poche et 5 heures de plus nous mènent à AREQUIPA.

Nous dormons dans la :

Tourist House (Alvarez Thomas 435)

Phone : 405340

C’est une adresse super sympa à deux minutes de la grande place. On déballe nos sacs et c’est avec stupeur que je m’aperçois qu’on m’a volé mon appareil photo. Je suis dégoûté mais profite de la nuit pour bien récupérer après ces 17 heures de bus. AREQUIPA est la seconde ville du pays après LIMA, elle est bien desservie par les nombreux axes de communication. 700 000 habitants peuplent cette ville ulta-dynamique.

 

27/7/2003 :

Journée de transition puisque nous nous reposons, déambulons dans la ville et préparons la suite de notre voyage, nous réservons une journée rafting pour les prochains jours. Nous déjeunons notre cantine de superbes empanadas chez DON LUCHO (Calle General Moran 107) avant de perdre quelques sous dans un casino.

 

28/7/2003 :

Le 28 juillet est la date de la fête nationale péruvienne. Cela implique des drapeaux sur tous les immeubles, un service de police renforcé, un centre ville sans voiture et un défilé monstrueux. Pendant plus de deux heures ce matin, chaque collège, université fait défiler ses meilleurs éléments sous forme militaire. Un porte drapeau ouvre le convoi suivi d’un orchestre et de plusieurs majorettes de grand talent, un groupe soudé marche enfin au pas. La démarche n’est pas la même qu’en Europe. Le but est de tendre la jambe le plus haute possible avant de la faire retomber tel un pantin vers le sol. La foule gronde lorsque les jeunes manquent de souplesse et ovationne les groupes qui claquent leurs semelles sur le sol. Les professeurs ne sont pas en reste puisque eux aussi s’imposent ce sport annuel (et je vous promets qu’à midi sous le soleil, c’en est un).

L’après-midi est consacrée à la visite du Couvent Santa Catalina, l’un des édifices religieux les plus impressionnant d’Amérique du Sud. Il forme véritablement une ville au cœur de la ville, car il occupe environ 20 000 m². Ce lieu de recueillement est composé de plusieurs cuisines, garde manger, lieux de culte, chapelles, maisons, bains, laveries, placettes etc... IL fut construit au 16eme siècle. Seul les filles cadettes des familles bourgeoises de la cité faisaient don de chasteté et amenaient avec elles de grosses dotations. C’est pour cela que ce couvent est si joli. Il a été rénove à l’aide de superbes couleurs pastel, ce qui en fait un lieu de repos et de balade idéal.

perou189.JPG (64918 bytes)   perou190.JPG (56592 bytes) 

 

29/7/2003 :

Nous partons tôt ce matin vers la Chile River pour une matinée sportive sur le torrent. Nous prenons place à l’avant du rafting pour une descente des rapides de catégories 3 et 4. Nous passons prés de nombreuses cascades dans un paysage cactées où prennent place de nombreux pêcheurs à la truite. Nous avons gardés de bons souvenirs avec :

L’agence CUSIPATA (Jerusalen 408)

gvellutino@terra.com.pe

Nous plions bagages et partons de nuit vers NAZCA et ces célèbres lignes.

 

30/7/2003 :

L’étape est infructueuse car cette ville touristique n’a d’intérêt qu’en ses lignes extraordinaires. Nous tentons, en vain de trouver un avion pour nous faire survoler ce site mystérieux (100 dollars par personne pour 20 min de vol). Nous y renonçons et repartons vers 23 heures vers la capitale pour notre dernier trajet.

 

31/7/2003 :

La boucle est bouclée après 6 semaines de voyage. Nous passons le reste de la journée dans cette capitale et sur Miraflores, la banlieue chique. Nous restons nostalgique sur la plage de galets, dans le brouillard à se remémore les expériences fabuleuses que nous venons de vivre. Nous repartons demain à 15h. Dernière nuit chez Elizabeth, dernier taxi, dernier adios et retour en France…

     perou191.JPG (103779 bytes)

 

Retour à l'accueil

Contact Livre d'Or

Pour intégrer le groupe facebook...